Dès 10 heures, les portes-drapeaux de l'UNC de Roquestéron et du Comité du Souvenir Français de La Penne, les représentants de la municipalité pennoise et de la brigade de gendarmerie de Puget-Théniers ainsi que la population se retrouvaient aux combes, devant la stèle érigée en l'honneur de Félicien Charvin, résistant abattu par les allemands au pied du Gourdan. Après un dépôt de gerbe, l'allocution du maire et le chant des partisans entonné par le saxophone d'André Féraud, le cortège pris la direction du col Saint-Raphaël, où se trouve la stèle d'un autre résistant abattu par les nazis, Jean Bonnet, pour un hommage à ce dernier.

La cérémonie se poursuivi devant la mairie de La Penne, sur laquelle est apposée la plaque dédiée aux veuves et orphelins de guerre, afin d'y déposer une gerbe. Mais c'est devant le Monument aux Morts que s'acheva dans la plus grande solennité la commémoration à La Penne. Après la levée des couleurs, le maire donna lecture du message de Gérard Longuet, ministre de la Défense et des Anciens Combattants, puis invita la population à se recueillir devant les noms des pennois ayant donné leur vie pour la liberté.

Alors que la population se dirigeait vers la salle polyvalente, dans laquelle la municipalité offrait un apéritif, les portes-drapeaux prenaient la direction d'Ascros, afin de commémorer l'armistice et honorer les victimes ascrossoises du conflit.

Un nouveau cortège se forma devant la mairie et s'épaissit en traversant les rues du village. Arrivé devant le Monument aux Morts d'Ascros, Eddie Authier procéda à la levée des couleurs sur un mât nouvellement installé. Le maire d'Ascros prononça un discours en hommage aux victimes des guerres, puis lut le message de Gérard Longuet. La marseillaise, chantée en cœur par tous les villageois, précéda le silence et le recueillement à l'évocation du nom des Ascrossois tombés pour la France. Après avoir déposé une gerbe devant le monument leur étant dédié, le maire invita les participants à un apéritif offert à l'épicerie du village, sur la place de l'église.

En photos, à La Penne...

... et à Ascros