Cet aliment puissant, riche en protéines , vitamines du groupe B , vitamine E, calcium, phosphore et magnésium , oligoélèments, fer, bétacarotène, représente un cocktail d’énergie exceptionnel et permet un rééquilibre complet de l'alimentation.


Entretien avec Bertrand OLLIVIER, produisant de la Spiruline à la ferme du Collet

Installé depuis onze ans à la Penne en tant qu'agriculteur, je cultive la spiruline depuis dix ans , tout d'abord pour la consommation de notre famille de quatre personnes et depuis cette année pour la vente. J'ai suivi une formation au CFPPA de Hyères sur le thème -techniques de culture de la spiruline à vocation humanitaire- qui a apporté quelques connaissances complémentaires à mon expérience personnelle.

La culture de la spiruline demande chaleur et lumière, notre climat de montagne à La Penne, présente beaucoup d'ensoleillement mais des nuits et des hivers plutôt froids, ce n'est donc pas un climat idéal pour cette culture. C'est pourquoi nous cultivons notre spiruline en bassins sous des serres bien isolées. La production est ralentie en hiver à cause de la diminution de la longueur des journées et de la chute des températures. La pleine saison se situe entre mai et octobre.

Il s'agit de recréer le milieu naturel de la spiruline qu'on trouve originairement dans les lacs alcalins et saumâtres comme le lac Tchad. Notre eau de culture présente la moitié de la salinité de la mer, son Ph est constamment autour de 10, ce qui garanti une sécurité totale au niveau bactériologique.

un de nos bassins couverts

La spiruline n'est pas visible à l'oeil nu, je la surveille quotidiennement au microscope, pour vérifier son état de santé. Pour la récolter j'utilise des filtres très fins, constitués de films de sérigraphie. La créme retenue par le maillage est ensuite pressée dans des tissus épais, un peu comme un fromage et la pâte ainsi obtenue est placée dans un extrudeur et transformée en vermicelles. Ceux ci sont enfin séchés sur des claies, par ventilation naturelle, à l'ombre et à une température inférieure à 45 degrés. Ce processus garanti la qualité de la spiruline dont les cellules n'éclatent pas par un broyage ou un chauffage trop violent. La spiruline est ensuite conditionnée en sachets de 50g et vendue 9 euros le sachet directement à la ferme et dans quelques points de vente.

Spiruline de type Lonar, vue au microscope

Extraction des vermicelles sur des claies

Cette culture me semble particulièrement intéressante car elle nécessite peu d'intrants:

que ce soit en terme de surfaces, d 'énergie électrique, de matériel lourd mais aussi de fertilisants, à condition toutefois de bien en maîtriser le savoir faire. On peut mener ce type de culture pratiquement n'importe où, même avec peu de ressources (eau y compris). Elle s'inscrit donc bien dans la démarche de recherche en écologie appliquée que nous menons à la ferme du collet.

Je crois que ce type de micro-organismes à vocation alimentaire constitueront des ressources clés pour l 'humanité lui permettant d 'affronter les grands défis du 21 ème siècle.

Bertrand Ollivier

La Ferme du collet
06260 La Penne
Tel : 04 93 03 27 81